itcancer
itcancer





Les Orientations Stratégiques de l'ITMO Cancer


Orientations Stratégiques

Feuille de route des Experts de l’ITMO Cancer

Décembre 2017

 

L’Institut Thématique Multi-Organisme Cancer (ITMO Cancer) a pour but de fédérer l’ensemble des équipes de recherche travaillant dans le domaines du cancer, quelles que soient leurs tutelles de rattachement. L’ITMO Cancer a ainsi pour vocation de proposer des actions concrètes afin d’améliorer les performances et la compétitivité de la recherche française, d’assurer une bonne coordination entre tous les organismes et établissements concernés par la recherche contre le cancer, d’animer la réflexion et faciliter les échanges interdisciplinaires dans la communauté cancer.

 

Les Experts de l’ITMO Cancer réaffirment leur attachement :

  • au maintien une recherche fondamentale d’excellence
  • à la promotion d’une vision intégrée des maladies cancéreuses par une approche pluridisciplinaire de la maladie (intégration des sciences mathématiques, physiques, chimie, SHS …) mais aussi par une approche multi-échelle (du génome de la cellule cancéreuse aux populations de patients)
  • à la production de données et résultats de qualité et reproductibles

 

Les acquis des dernières années

Ces dix dernières années, des révolutions conceptuelles ont été accomplies qui transforment en profondeur le champ de la cancérologie.

Le rôle central du système immunitaire dans le contrôle des cellules pré-cancéreuses a été démontré et a conduit à l’émergence de nouveaux champs de recherche pour libérer le système immunitaire muselé par les cellules cancéreuses et pour renforcer l’immunosurveillance en prévention de la pathologie. De plus, la mise en évidence de l’hétérogénéité tumorale, de l’architecture clonale des populations de cellules cancéreuses, de la plasticité cellulaire et les arguments de plus en plus forts concernant l’existence de cellules souches cancéreuses ont conduit à repenser les tumeurs, non plus comme des regroupements monolithiques et uniformes de cellules, mais comme des écosystèmes évolutifs, sensibles aux conditions environnantes et à la pression de sélection.

Du point de vue moléculaire, les avancées majeures dues aux techniques à grande échelle et à haut débit, permettant l’analyse simultanée d’un nombre très important de variables, appliquées à un nombre grandissant de type de tumeurs, a mené à compléter la classification des cancers. La stratification des cancers par les « omiques » (génomique, transcriptomique, exomique, la protéomique, la métabolomique, …) permet d’offrir une nouvelle dimension pour appréhender leur complexité, proposer une approche thérapeutique et prédire sa validité, analyser et comprendre les résistances, identifier des biomarqueurs de diagnostic, de théranostic et d’évolution de la pathologie. Le graal à terme est la caractérisation approfondie de la signature biologique de chaque tumeur permettant d’envisager des traitements optimisés et fiables.

Du point de vue de la prévention, la détection et l’analyse des cellules cancéreuses circulantes et de l’ADN tumoral circulant ouvrent des perspectives extrêmement prometteuses pour prendre la maladie de vitesse dans son émergence ou sa résurgence.

La traduction au niveau thérapeutique des révolutions en cours est déjà à l’œuvre avec des résultats spectaculaires, pour certains cancers, grâce aux immunothérapies ou aux thérapies ciblées, la compréhension des voies d’action des traitements, la prédiction de leurs effets. Si le bilan est extrêmement positif, la mesure de l’extraordinaire complexité des pathologies cancéreuses n’en est que plus tangible ce qui nécessite de poursuivre l’exploration des multiples gisements mis à jour.

 

Télécharger les Orientations Stratégiques, Décembre 2017

 

 

 

Liens internet :

Les acteurs de la recherche sur le cancer

Les orientations de la recherche sur le cancer



Site par ID-Alizés